logo C fait maison

L'Alimentation vivante
et les enzymes

Les enzymes (nom masculin ou féminin) sont des substances organiques (à base d’acides aminés) invisibles à l’oeil nu, mais essentielles à la vie car nécessaires aux fonctions métaboliques. Notre corps héberge des centaines de milliers d’enzymes. C’est en elles que nous tirons notre force vitale, elles permettent toutes les fonctions de notre corps, la respiration, la digestion, la construction des os et des muscles, l’élimination des toxines, le renforcement de notre immunité, etc. Sans enzyme, la vie humaine, animale ou végétale serait impossible. Notre réserve d’enzymes diminue avec l’avancée en âge à partir de 20 ans environ.

Germination de choux variés.

Les enzymes métaboliques, émis par l’organisme, entretiennent chaque cellule, tissu, et organe dont nous sommes constitués et permettent que chaque organe remplisse ses fonctions.

Les enzymes digestifs, de source endogène, donc produits par le corps lui-même, permettent de digérer les aliments. Leur fonction est de digérer les aliments et d’entraîner les nutriments dans la circulation sanguine pour être utilisés dans les fonctions du corps. Les enzymes digestifs sont présents tout au long de l'appareil digestif : dans la salive sécrétée par les glandes salivaires, l'estomac, le liquide pancréatique, l'intestin grêle...

Les enzymes digestifs sont variés, ils ont des fonctions bien spécifiques. Parmi les enzymes digestives, les protéases, les lipases ou les amylases participent à la décomposition des protéines, des glucides et des lipides consommés, les grandes molécules sont scindées en molécules plus petites, favorisant ainsi l'absorption des nutriments et facilitant une bonne digestion.

Les enzymes alimentaires, de source exogène (apportés par l'alimentation) sont naturellement présents dans les aliments frais et crus, ils participent au travail de digestion. Ils facilitent la digestion sans entamer votre capital d'enzymes métaboliques. C’est pourquoi il est si important de les conserver en évitant de les détruire par une cuisson, car ils sont très sensibles à la chaleur.

Une graine cuite plantée dans le sol, ne vous donnera jamais une plante, elle est dépourvue d'enzymes (tués par la cuisson), elle est "morte". Cela la différencie d'une graine vivante, qui une fois semée, se développera, laissera sortir un germe, puis poussera. De même, chaque aliment cuit ingéré, arrive dans l'organisme dépourvu d'enzymes, il va nécessiter une production d'enzymes digestifs pour combler ce manque.

Il semblerait que le capital d'enzymes dont dispose le corps pour la vie n'est pas inépuisable et que chaque fois que vous puisez dans votre capital d'enzymes pour compenser le manque d'enzymes alimentaires d'aliments non vivants, votre capital d'enzymes diminue, et petit à petit il s'épuise.

Dr. Edward Howell, père de la thérapie enzymatique a souligné, dès les années 30 - 40, l'intérêt d'introduire davantage d'aliments crus à notre alimentation. A défaut d’enzymes alimentaires, le corps va monopoliser ses ressources pour fabriquer des enzymes digestifs nécessaires à combler le manque et permettre la digestion de ces aliments déficients en enzymes. Ce travail est effectué au détriment des autres fonctions de l’organisme ; il finit avec le temps par nuire à la santé et s’accompagne d’un vieillissement prématuré. Des déficiences en enzymes digestives augmentent les risques d'apparition de maladies.

Repas cru et vivant riche en enzymes alimentaires.

Enzymes et alimentation, pourquoi le cru reste indispensable à la digestion ?
www.retrouversonnord.be/alimentsante.htm#enzyme
www.alimentationvivanteoptimale.com

Consulter des explications sur la digestion humaine :
http://pfd.aphp.org/physiologie/digestion/systemedigestif.html

*****

accueil C fait maison

Plan du site

haut

Toute copie à usage public et/ou commercial est strictement interdite.
Les textes et photos sont protégés par le code de la propriété intellectuelle.

Merci de votre visite !