logo C fait maison

Le thermal cooker, cuiseur thermos

Thermal cooker, cuiseur thermos : le principe

Thermal Cooker Narita

Le thermal cooker, plus récent que la marmite norvégienne, se compose d'un ensemble gigogne : la marmite généralement en acier inoxydable, qui va sur le feu, se loge exactement dans un boîtier thermos avec couvercle et y termine la cuisson sans énergie grâce à une excellente rétention de la chaleur de cet appareil non-électrique.

Comme un thermos, le thermal cooker retient la chaleur de la nourriture cuite contenue dans la marmite recouverte de son couvercle, qu'on loge à l'intérieur du container portable au caisson bien isolé et au couvercle épais.

Sur certains modèles, une poignée sur la partie extérieure permet d'emporter le thermal cooker facilement sur un chantier ou en déplacement et de manger chaud hors de chez soi. Cet article très pratique prend peu de place (comme une grande marmite environ) et s'emmène partout, en pique-nique, en camping, en caravane, au travail, à la maison... La cuisson peut se poursuivre et se terminer même en déplacement grâce à ce système transportable.

Le thermal cooker excelle dans la cuisson économique des soupes, potages, ragoûts, cuissons à l'étouffée... Il est aisé d'adapter des recettes de plats mijotés au thermal cooker comme à la marmite norvégienne, il suffit de débuter la cuisson sur le feu ou la plaque de cuisson comme dans une recette classique, avec le couvercle sur la casserole ; de stopper la cuisson après l'ébullition et quelques minutes variant selon la nature et la quantité d'ingrédients à cuire ; de transférer le pot de cuisson fermé dans le thermal cooker (ou la marmite norvégienne), de refermer le dispositif et de laisser la cuisson se poursuivre.

Découvrez une vidéo de cet appareil : http://youtu.be/TRu-WrhXGPc

Le thermal cooker existe dans différents modèles, formats et à des prix très variés. Certaines marmites intérieures ont deux véritables poignées comme une casserole, d'autres ont une fine anse (peut être leur point faible). Dans tous les cas, soyez prudents pour éviter de vous brûler avec de la nourriture bouillante.

*****

Thermal cooker : fonctionnement et conseils d'utilisation

Le thermal cooker permet de cuire des aliments lentement et économiquement. La cuisson de petites quantités de nourriture ne permet pas de conserver longtemps la chaleur dans le cuiseur thermique. Ne remplissez pas la marmite à plus de 80 % de son volume. La cuisson débute dans la marmite sur le gaz, la plaque électrique ou autre. Les ingrédients, comme les oignons, qui doivent être rissolés ou revenus dans une matière grasse sont mis à cuire en premier. Ensuite sont ajoutés les autres ingrédients et de l'eau, du bouillon, ou un autre liquide. Plus il y a d'eau ou de liquide dans la marmite plus la cuisson sera rapide. La préparation est portée à ébullition. La marmite est refermée par son couvercle. Après ébullition, la cuisson se poursuit quelques minutes, les aliments mijotent à feu doux, selon un temps variable. Certains gros morceaux nécessitent une cuisson souvent plus longue. Puis le faitout fermé est installé dans la cuve isotherme du thermal cooker. Ce dernier est refermé. La cuisson se poursuit lentement à l'étouffée dans le caisson fermé sans consommation d'énergie après la phase de chauffage initial et la nourriture est ensuite maintenue au chaud dans le thermal cooker plusieurs heures jusqu'au repas. C'est bien pratique si vous ne prenez pas vos repas à heures fixes. Le met dans le thermal cooker restera au chaud longtemps et vous pourrez manger sans avoir à réchauffer votre préparation. La cuisson n'a pas besoin d'être surveillée et ne brûle généralement pas et la nourriture n'attache pas au fond de la marmite.

L'ouverture répétée de la marmite affecte la température et réduit le temps de conservation au chaud du contenu.

Curry aux raisins au thermal cooker.
Très utilisé pour la cuisson des ragoûts, des currys, des couscous, des chili, des légumineuses, des céréales, des plats complets, le thermal cooker peut éventuellement aussi cuire comme au bain marie des gâteaux et du pain dans un moule dont le fond repose en partie dans de l'eau bouillante au fond de la marmite intérieure.

Le thermal cooker peut aussi servir pour tenir au chaud dans la marmite interne fermée des aliments après cuisson.

Et il sert aussi de glacière de dépannage pour la nourriture froide, les salades ou les glaçons rangés dans la marmite enfermée dans la cuve isotherme.

Le thermal cooker fonctionne selon le même principe que la marmite norvégienne, avec d'abord une première cuisson véritable dans la marmite, comme une cuisson classique mais de courte durée. Suivie d'une seconde étape, une cuisson passive, non consommatrice d'énergie, la poursuite de la cuisson en marmite interne transférée dans le thermal cooker fermé.

Mise en garde :
Si vous retrouvez votre plat, qui a trop attendu, refroidi, il est prudent de remettre votre cocotte sur le feu et de le refaire bouillir quelques minutes pour éliminer les bactéries.

Thermal Cooker Narita Thermal Cooker Narita

Où se procurer un thermal cooker ?

Le thermal cooker est peu connu en Europe. On en trouve plus facilement en Asie et chez des vendeurs asiatiques sur le Net. Vous en trouverez plusieurs modèles (articles neufs) sur ebay. Certains modèles hauts possèdent deux faitouts intérieurs permettant simultanément deux cuissons différentes (par exemple une ratatouille et du riz). Plusieurs marques commercialisent des cuiseurs thermos : par exemple le thermal cooker Billy Boil :
http://reductionrevolution.com.au...energy-efficient-slow-cooker-thermal-cooker.
ou le Thermos Shuttle Chef qui est proposé en différentes versions. Les cuiseurs thermos de la marque Thermos sont généralement plus chers que les autres marques peu connues en France.




*****

Avantages de la cuisson au thermal cooker

La cuisson est plus écologique que la cuisson classique, elle requiert beaucoup moins d'énergie que la cuisson traditionnelle et permet une économie de combustible ou d'énergie et une réduction des factures (de gaz ou d'électricité).

Les aliments cuits sont souvent savoureux et fondants, cuits dans leur jus à l'étouffée, ils conservent leur saveur.

Pas de surveillance à exercer : vous pouvez faire autre chose pendant que le plat continue de cuire dans le thermal cooker, il ne risque ni de brûler, ni d'attacher au fond de la casserole, ni de déborder.

Il tient chaud longtemps après cuisson et sera encore probablement chaud au moment de passer à table.

La cuisson est silencieuse.

Lors des journées chaudes, c'est appréciable de ne pas avoir à supporter la chaleur des cuissons longues sur le feu, puisque la majeure partie de la cuisson se passe dans la cuve fermée et bien isolée.

*****

Curry au thermal cooker

Curry au thermal cooker.

Ingrédients :

Faites revenir les oignons coupés en lamelles ou en rondelles dans l'huile dans la marmite. Lorsque les oignons sont colorés, ajoutez les autres ingrédients de la recette. Portez à ébullition. Dès que le jus de cuisson bout, fermez la marmite et prolongez la cuisson à feu doux encore 10 minutes. Ensuite transférez la marmite fermée dans la cuve du thermal cooker et laissez au repos encore deux heures pour terminer la cuisson ou plus si vous ne souhaitez pas manger de suite. Vous pouvez éventuellement ajouter des pâtes à votre préparation.

*****

Pain aux raisins au thermal cooker

Pain aux raisins au thermal cooker.

Le thermal cooker permet de cuire du pain, du pain sans gluten, des gâteaux, mais sans croûte dure ou croustillante. Un défaut pour certains, mais un avantage pour ceux qui n'aiment pas les croûtes.

Le plus compliqué sera de trouver le bon moule pour une cuisson au bain marie dans la marmite interne. Choisissez un récipient supportant la chaleur, par exemple un plat pyrex. Le plat doit pouvoir se loger dans la marmite interne. Plus le plat est haut (comme un moule à charlotte), plus la quantité d'eau pour le bain marie sera importante et plus efficace sera le maintien de la chaleur à l'intérieur du thermal cooker. Versez de l'eau dans la marmite et vérifiez qu'elle ne rentre pas dans le plat choisi lorsqu'on pose ce récipient dans la marmite. Si vous n'avez pas de plat ou de moule à hauts bords pouvant se loger dans la marmite, vous pouvez utiliser un petit moule ou plat en le surmontant dans la marmite pour pouvoir avoir suffisamment d'eau pour réussir cette cuisson au bain marie. Pour cela, déposez sous le plat un ou des cercles à pâtisserie pour surélever le moule à pain ou le plat pyrex.

Pâton pour pain aux raisins au thermal cooker.


Ces quantités sont prévues pour un pain à cuire dans un moule à charlotte à l'aide d'un thermal cooker de 5 litres.

Préparez la pâte à la main ou introduisez dans la cuve d'une machine à pain dans cet ordre les ingrédients suivants :

Programme pâte ou pizza (le programme 28 de la machine à pain Panasonic SD 2511).

Sortez la pâte et ajoutez une poignée de raisins secs. Façonnez une boule. Déposez le pâton dans ce récipient supportant la chaleur. Posez le récipient dans la marmite. Fermez la marmite avec le couvercle et laissez lever le pâton une heure ou plus si besoin, il doit au moins doubler avant de démarrer la cuisson. Décorez-le de graines si vous le souhaitez, entaillez éventuellement le pâton avec une paire de ciseaux ou une incisette sur le dessus.

Pain aux raisins au thermal cooker.Lorsque le pâton est prêt à être cuit, vous pouvez le recouvrir avec un morceau de feuille de cuisson pour éviter des retombées de gouttelettes d'eau dues à la vapeur. Faites chauffer la marmite contenant le plat avec le pâton et l'eau bouillante à feu doux pendant 20 minutes sans ouvrir le couvercle. Soulevez délicatement la marmite fermée et déposez-la ensuite dans la cuve du thermal cooker. Laissez se poursuivre la cuisson durant au moins 2 heures sans agiter le thermal cooker (pour éviter que l'eau du bain-marie ne rentre dans le pain). Lorsque le pain est cuit, démoulez-le et laissez-le refroidir sur une grille avant de le trancher.

*****

Gâteau renversé aux abricots

Gâteau renversé aux abricots au thermal cookerIngrédients :

Le plus compliqué sera de trouver le bon moule pour une cuisson au bain marie dans la marmite interne. Choisissez un récipient supportant la chaleur, par exemple un plat pyrex ou à four. Le plat doit pouvoir se loger dans la marmite interne. Plus le plat est haut (comme un moule à charlotte), plus la quantité d'eau pour le bain marie sera importante et plus efficace sera le maintien de la chaleur à l'intérieur du thermal cooker. Versez de l'eau dans la marmite et vérifiez qu'elle ne rentre pas dans le plat choisi lorsqu'on pose celui-ci dans la marmite. Si vous n'avez pas de plat ou de moule à hauts bords pouvant se loger dans la marmite, vous pouvez utiliser un petit moule ou plat en le surmontant dans la marmite pour pouvoir avoir suffisamment d'eau pour réussir cette cuisson au bain marie. Pour cela, déposez sous le plat un ou des cercles à pâtisserie pour surélever le moule à gâteau ou le plat pyrex.

Ces quantités sont prévues pour un gâteau à cuire dans un plat à four à l'aide d'un thermal cooker de 5 litres.

Coupez en 2 les abricots et disposez-les à plat dans le moule. Dans un récipient, cassez les oeufs, ajoutez-y les sucres et le sel, mélangez bien. Ajoutez la farine, l'huile et la levure. Battez bien et versez dans le moule, la préparation sur les demis abricots. Déposez le moule dans la marmite. Vous pouvez recouvrir le gâteau avec un morceau de feuille de cuisson pour éviter des retombées de gouttelettes d'eau dues à la vapeur. Fermez la marmite avec le couvercle. Faites chauffer la marmite contenant le moule à gâteau et l'eau bouillante à feu doux pendant 10 minutes sans ouvrir le couvercle. Soulevez délicatement la marmite fermée et déposez-la ensuite dans la cuve du thermal cooker. Laissez se poursuivre la cuisson durant au moins 2 heures sans agiter le thermal cooker (pour éviter que l'eau du bain-marie ne rentre dans le gâteau). Lorsque le gâteau est cuit, démoulez-le en le retournant comme une tarte tatin sur l'assiette de présentation et laissez-le refroidir avant de le trancher.

*****

Flan aux oeufs au thermal cooker

Le flan sera cuit dans un plat à four ou un moule à gâteau au bain marie dans la marmite interne. Choisissez un récipient supportant la chaleur, par exemple un plat pyrex ou à four. Le plat doit pouvoir se loger dans la marmite interne. Versez de l'eau dans la marmite et vérifiez qu'elle ne rentre pas dans le plat choisi lorsqu'on pose celui-ci dans la marmite. J'ai surmonté mon plat à four sur 3 petits cercles à pâtisserie en inox, pour que la marmite interne puisse accueillir plus d'eau pour le bain marie.

Ces quantités sont prévues pour un flan dans un plat à four à l'aide d'un thermal cooker de 5 litres.

Ingrédients :

Flan aux oeufs au thermal cooker Flan aux oeufs au thermal cooker

Préparation :

Battez au fouet dans un saladier les 3 oeufs, le sucre et le sachet de sucre vanillé.
Versez doucement le lait dans les oeufs en tournant bien. Versez la préparation dans le plat à four choisi et déposez le plat dans la marmite interne. Posez votre marmite sur le feu et faites bouillir l'eau. Comptez ensuite 8 minutes de cuisson réelle sans ouvrir le couvercle. Soulevez délicatement la marmite fermée et transférez-la ensuite dans la cuve du thermal cooker. Laissez se poursuivre la cuisson durant au moins 1 heure sans agiter le thermal cooker (pour éviter que l'eau du bain-marie ne rentre dans le flan).

*****

Pudding au thermal cooker

Pudding aux oeufs au thermal cookerLe pudding sera cuit dans un plat à four ou un moule à gâteau au bain marie dans la marmite interne. Choisissez un récipient supportant la chaleur, par exemple un plat pyrex ou à four. Le plat doit pouvoir se loger dans la marmite interne. Versez de l'eau dans la marmite et vérifiez qu'elle ne rentre pas dans le plat choisi lorsqu'on pose celui-ci dans la marmite. J'ai surmonté mon plat à four sur 3 petits cercles à pâtisserie en inox, pour que la marmite interne puisse accueillir plus d'eau pour le bain marie.

Ces quantités sont prévues pour un pudding dans un plat à four à l'aide d'un thermal cooker de 5 litres.

Ingrédients :

Préparation :

Mélangez tous les ingrédients. Versez la préparation dans le plat à four choisi et déposez le plat dans la marmite interne. Posez votre marmite sur le feu et faites bouillir l'eau. Comptez ensuite 8 minutes de cuisson réelle sans ouvrir le couvercle. Soulevez délicatement la marmite fermée et transférez-la ensuite dans la cuve du thermal cooker. Laissez se poursuivre la cuisson durant au moins 1 heure sans agiter le thermal cooker (pour éviter que l'eau du bain-marie ne rentre dans le pudding).

*****

Cuisinez avec le thermal cooker comme avec une marmite norvégienne est à la portée de tous. J'espère que vous tenterez vous aussi, que vous constaterez son efficacité et ses avantages et que vous apprécierez ce mode de cuisson. Le thermal cooker (ou la marmite norvégienne) vous rendra d'appréciables services et vous permettra de faire des économies surtout sur les cuissons longues et les plats mijotés.

CocotteCocotteCocotte

*****

La marmite norvégienne

yaourts à la marmite norvégienne

En savoir plus sur la marmite norvégienne, son histoire, sa fabrication maison, ses utilisations.

*****

Prolongement de cuisson et cuisson intermittente

Prolongement de cuisson et cuisson intermittente

*****

Quelques astuces pour faire des économies
lors des cuissons

Quelques astuces pour faire des économies lors des cuissons

*****

Voir également :

Et pour faire une économie totale sur les dépenses de cuisson des aliments, adoptez l'Alimentation vivante (voir aussi le plan du chapitre).

*****

Voir aussi : La cuisson des aliments et le matériel spécifique

accueil C fait maison

Retour à la rubrique Santé

Plan du site

haut

Toute copie à usage public et/ou commercial est strictement interdite.
Les textes et photos sont protégés par le code de la propriété intellectuelle.

Merci de votre visite !